Un engagement fort de la jeunesse à la CdP24

Du 2 au 14 décembre – Katowice, Pologne. Durant cette 24e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CdP24), nous avons une fois de plus soutenu la prise de parole des jeunes et de la société civile, soulignant les liens étroits qui existent entre les changements climatiques et les enjeux hydriques.

Nous avons participé à la diffusion des messages préparés par la jeunesse et la société civile en accompagnant une délégation composée de 14 jeunes en provenance de 11 pays d’Europe Centrale et de l’Est dans le cadre du projet Youth Voices Policy Choices.

Cette délégation s’est exprimée lors de plusieurs activités de la CdP24 et a véhiculé ses positions grâce à une stratégie de communication innovante : le public et les décideurs ont découvert les messages à travers des lunettes représentant la « Vision des jeunes ». Cette stratégie visait à démontrer, de manière non-conventionnelle, l’importance d’inclure les jeunes dans la prise de décisions liées à l’eau et aux changements climatiques ainsi que de véhiculer les priorités des jeunes en termes d’actions climatiques.

L’opération originale a interpellé des représentants gouvernementaux et différents acteurs du climat afin de discuter de l’inclusion des jeunes dans les processus politiques et législatifs.

Nous avons co-organisé ces activités:

  • Youth for Water and Climate – from local actions to policy making (mardi 4 décembre)
    Un événement officiel de la Commission Européenne organisé avec le Global Water Partnership-Europe centrale et de l’est, EcoOne et New Humanity

Le panel a exploré l’influence des actions locales sur l’élaboration des politiques et vice-versa. Comment pouvons-nous résoudre la crise climatique? Comment améliorer la participation des jeunes afin de provoquer des changements politiques et soutenir des actions concrètes pour l’eau et le climat? Après une présentation inspirante des panellistes, l’audience a été invitée à réfléchir aux changements qui pouvaient être apportés par les jeunes aux niveaux individuels, des communautés et de l’action politique globale.

  • Dialogue intergénérationnel sur les projets liés à l’eau menés par les jeunes au Pavillon de l’Organisation internationale de la Francophonie (jeudi 6 décembre)

Ce dialogue fut l’occasion de créer un espace d’échanges et de collaboration entre les jeunes meneurs de projets pour l’eau et le climat et des experts du secteur. Grâce au format Laboratoire d’assurance qualité, les jeunes ont reçu des conseils d’experts pour améliorer leurs projets et les guider dans leur mise en œuvre. Des projets d’Haïti, du Togo, de la France et du Bénin ont été présentés.

Sur la photo de gauche, le dévoilement des 6 projets gagnants dans le cadre de l’appel de projets La jeunesse pour l’eau et le climat. Pour plus de détails, consultez la page officielle d’annonce des gagnants qui ont ensuite été affichés au kiosque du Global Water Partnership durant la CdP24.

L’événement Meet the Youth Experts fut un succès! Voir ci-haut les photos du centre et à droite. Les jeunes professionnels de l’eau ont présenté la campagne Youth Voices – Policy Choices et les idées qui sont à son origine.

  • Tea talks

Durant 4 jours, les jeunes ont eu un accès privilégié et informel à divers experts sur l’eau et le climat dans le cadre de Tea Talks. Grâce à la convivialité d’une tasse de thé, les jeunes ont eu l’occasion de poser toutes leurs questions et d’échanger avec ces représentants d’organismes clés. Y ont pris part : Nicole Webley de l’UNESCO-PHI (Programme Hydrologique International, photo de gauche), Amir H. Delju, de l’Organisation Météorologique Mondiale (photo du centre), Anjali Lohani du Global Water Partnership et Maggie White de SIWI (Stockholm International Water Institute). À droite, la photo des jeunes participants et quelques collègues.

Nous avons également contribué aux activités suivantes:

  • Youth-Led Research and Innovation that provide solutions for Water Related Climate Change challenges (jeudi 6 décembre)
    Session de l’UNESCO-PHI (Programme Hydrologique International) avec la participation du PMJE et de YVPC

Voici un exemple de projet développé par des jeunes universitaires albanais: ‘Fish me Ishmi!’ s’attaque aux déchets générés par la consommation et la production de plastique et qui se retrouvent dans les rivières. Il se concentre sur le bassin versant de la rivière Ishmi en Albanie. À travers ce projet, les jeunes ont notamment mené des actions de nettoyage des rivières, mais aussi de plaidoyer pour la réduction de la consommation du plastique et une meilleure gestion des déchets et des eaux usées à travers le bassin. Ils cherchent aussi à recenser la présence de plastique sur le bassin grâce à l’utilisation de drone.

  • Water Action Day

À travers l’exemple de ‘Fish me Ishme!’, Jelena Krstajic de Youth Water Community d’Europe Centrale et de l’Est a présenté comment les jeunes agissent sur la production et la consommation responsable et comment ils répondent activement à la pollution des cours d’eau.

Ziga Scuvkot présente des recherches et innovations menées par les jeunes Au micro, Jelena Krstajic, participante YVPC La délégation YVPC présente ses messages

Au cours des six mois ayant précédé la CdP 24 et encore aujourd’hui, nous travaillons avec des jeunes d’Europe centrale et de l’est via différentes sessions de dialogues dédiées à l’eau et au climat, au plaidoyer et à la participation des jeunes aux processus décisionnels. Ces jeunes ont développé les messages présentés à la CdP24.

Nous mettons en oeuvre Youth Voices – Policy Choices en collaboration avec le Global Water Partnership d’Europe Centrale et de l’Est (GWP CEE) et la Youth Water Community d’Europe Centrale et de l’Est (YWC CEE), avec le soutien financier d’ERASMUS+.

Vidéo

Merci à nos partenaires