Pôle mondial pour la #WaterGeneration

Le 28 novembre dernier, nous avons lancé – en partenariat avec Montréal International – notre nouveau pôle mondial #WaterGeneration, qui vise à renforcer le mouvement global de la jeunesse pour l’eau.  L’inauguration, qui s’est déroulée à la Maison du développement durable , a rassemblé plus de 70 invités. Celle-ci faisait suite à l’atelier « #GénérationEau au-delà des frontières: Co-créer le futur que nous voulons », qui a été l’occasion de mobiliser, connecter et supporter plus de 30 jeunes leaders de l’eau.

Céromonie d’inauguration – des soutiens à haut niveau !

Plusieurs invités de marque ont pris la parole – aux côtés de jeunes engagés – pour souligner l’importance du lancement de ce Pôle qui positionnera Montréal comme centre névralgique du mouvement de la jeunesse pour l’eau, et ce, afin  de renforcer le rôle de la nouvelle génération dans l’établissement de solutions concrètes et durables aux enjeux liés à l’eau.

La sous-ministre au ministère des Relations Internationales et de la Francophonie (MRIF), Mme Hélène Drainville, a souligné la pertinence de la création d’un pôle à Montréal, qui recueille aujourd’hui plus de 70 organisations internationales. Un sentiment partagé par Hubert Bolduc, Président et directeur exécutif de Montréal International.

Mme Suzie Miron, conseillère associée aux infrastructures, à l’eau et à la condition féminine à la Ville de Montréal, a affirmé que l’implication et la sensibilisation des citoyens aux enjeux complexes de l’eau permettra de mettre en place des mesures plus concrètes, car certaines solutions ne fonctionneront que si tous s’y mettent.

Par son énergie contagieuse, Stephanie Woodworth, représentante canadienne du World Youth Parliament for Water, a fait reconnecter les invités présents avec l’eau qu’ils ont en eux, en leur demandant de mimer ce que représente l’eau dans leur vie, que ce soit l’amour, la paix ou l’énergie.

Connecter les initiatives locales et globales avec une approche des Premières Nations

Abraham Francis et Sonny Brayden White, tous deux membres de la communauté Mohawk d’Akwesasne, ont également pris la parole pour communiquer les mots de la Chef Tobi Mitchell.

Ils ont affirmé l’importance de reconnaître et considérer la perspective autochtone en matière d’enjeux liés à l’eau, notamment dans les cas de solutions basées sur la communauté.

En clôture de cérémonie, Sarah Dousse, directrice exécutive du SIE, a rappelé l’importance de l’établissement du pôle jeunesse et du rôle essentiel que joue les

jeunes leaders pour l’eau dans la mise en place solutions en matière d’eau. Elle a aussi remercié et remarqué le travail étroit réalisé avec la Ville de Montréal, le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada pour arriver à ces objectifs.

La cérémonie de lancement du nouveau pôle mondial de la jeunesse, de l’eau et du développement durable faisait suite à un atelier « #GénérationEau au-delà des frontières : Co-créer le futur que nous voulons » réalisé en partenariat avec Montréal International et le Mohawk Council of Akwesasne.

Cloture par Henry Lickres …

Vous pouvez en apprendre plus sur cet atelier ici : http://www.sie-see.org/fr/articles/generationeau-au…que-nous-voulons/

 

Merci à nos partenaires :

Montréal International, Ministère des Relations Internationales et de la Francophonie (MRIF)