SIE - SEE

Effet papillon au Québec

L’Effet papillon est un projet de sensibilisation du grand public. En faisant prendre conscience de l’importance de chaque geste individuel, l’Effet papillon crée une chaîne de solidarité qui permet à des projets en lien avec l’eau au Québec, en Argentine, au Burkina Faso, en Moldavie et au Pérou de voir le jour. Ce projet s’est tenu durant deux ans dans huit régions du Québec et dans quatre pays jumelés. Des groupes constitués de jeunes de 13 à 25 ans, de partenaires locaux et de citoyens impliqués des régions de la Gaspésie, de Saint-Félicien, de l’Abitibi-Jamésie, de la Manicouagan, et des villes de L’Assomption, de Sherbrooke, de Rivière-du-Loup et de Jonquière, se sont mobilisés afin de proposer un projet local. Chaque région québécoise était jumelée à un projet à l’international, soit d’accès à l’eau potable au Pérou et en Argentine, de sensibilisation à l’hygiène en Moldavie ou de revégétalisation du Sahel au Burkina Faso. À partir d’activités de sensibilisation, le public des régions participantes a été invité à appuyer ces projets sur le site Internet. Pour chaque appui récolté, le SIE a versé 2 $ aux projets du Québec et 2 $ aux projets jumelés.

Partenaires

acdi1
logoquebec
ccueng - black
logo_robvq
ssl

Photos

Réalisations

  • Plus de 8 000 Québécois et Québécoises ont appuyé les projets d’eau dans huit régions du Québec, en Argentine, au Burkina Faso, en Moldavie et au Pérou via le site Internet;
  • À Rivière-du-Loup, plus de 1 250 personnes ont appuyé l’initiative des nombreux partenaires de la région afin que soit réalisée une corvée de nettoyage des berges du fleuve Saint-Laurent;
  • À Jonquière, des organismes locaux et de nombreux départements et comités du cégep se sont impliqués dans un projet de protection du ruisseau Jean-Deschênes;
  • En Gaspésie, six organismes locaux (OBV, ZIP et cégep) de la péninsule ont organisé des activités de sensibilisation sur l’eau ayant touché des centaines d’élèves de sept écoles primaires;
  • En Argentine, la mobilisation du grand public au Québec a permis de donner l’accès à l’eau potable à 230 habitants de la petite communauté de Paraje Guerra, au nord du pays;
  • Au Burkina Faso, plus de 10 000 arbres ont été plantés par près de 800 jeunes afin de combattre la désertification dans la région de Kaya.