Conseil d'administration

Le SIE est incorporé à Montréal, et SEE, à Strasbourg. Ils ont chacun leur conseil d’administration composé d’une douzaine de personnes pour couvrir chaque territoire d’action. Un bureau exécutif commun assure la continuité et la cohérence du mouvement ainsi que le respect de ses principes fondamentaux. Les membres des conseils d’administration proviennent d’horizons divers de par leur formation, fonction, lieu de résidence, âge et genre. Tous sont cependant engagés et actifs dans des causes reliées à l’eau, et sont élus pour une durée de 2 ans.

Antonella Cagnolati, présidente

Économiste de formation et fonctionnaire européenne pendant plus de 30 ans, Antonella Cagnolati a été directrice du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l‘Europe, et responsable du secteur environnement, aménagement du territoire et collectivités territoriales de l’Assemblée parlementaire pour ce même organisme. Elle est aujourd’hui experte consultante en gouvernance, démocratie locale et citoyenneté. À ce titre, elle a notamment coordonné les éditions 2013 et 2014 des Forums de Lisbonne du Conseil de l’Europe, consacrés aux suites du printemps arabe, aux processus électoraux et à la gouvernance démocratique dans les pays du sud de la Méditerranée.

Elle est également co-fondatrice de Solidarité Eau Europe, créé consécutivement au programme d’action Europe bleue que l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a organisé en 1993-1994, et membre des conseils d’administration de SIE-SEE.

Jean Bosco Bazié, vice-président

Ingénieur de formation, Jean Bosco Bazié est actuellement directeur général d’Eau Vive Internationale, une association basée au Burkina Faso. Il est partenaire du mouvement SIE depuis plus de 15 ans, et continue d’être un complice fidèle de haut niveau.

Dominique Mostert, trésorier

Dominique Mostert est directeur général de Projet Morse. Bachelier en Administration des affaires (B.A.A), il a acquis une solide expérience dans l’organisation logistique d’événements d’envergure, l’organisation d’événements protocolaires, la gestion des communications et des relations avec les médias (conception et réalisation de plans de communications, rédaction de discours et de communiqués de presse, conception et réalisation de campagnes publicitaires, production d’imprimés et production de sites Internet pour le grand public), la gestion des ressources humaines et la gestion administrative et financière. Pour le SIE, il assiste et conseille la comptable. Il prépare pour le Comité de sélection le dossier de mise en candidature du futur directeur/trice des opérations et élabore une stratégie de recherche de financements.

Christophe Brachet, membre

Christophe Brachet, diplômé en 1988 de l’Ecole Centrale de Paris, a 25 ans d’expérience dans les domaines de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE), de l’hydrologie, des grands aménagements hydrauliques, de l’adaptation aux changements climatiques et de la lutte contre les inondations.

M. Brachet est Adjoint au Directeur général de l’Office International de l’Eau (OIEau), qu’il a rejoint en 2010. Il travaillait auparavant depuis 2003 pour le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes en tant que conseiller auprès de l’Autorité du bassin du Niger (ABN) puis de la Commission du bassin du Congo (CICOS). Il était avant 2003 responsable de l’activité Eau & environnement au sein du bureau d’Ingénieurs conseils ISL.

Luc Vescovi, membre

Biologiste de formation, détenteur d’une maîtrise en ingénierie de l’environnement de l’EPFL et d’un doctorat en science de l’eau de l’INRS-ETE, Luc Vescovi possède une vaste expérience professionnelle en environnement dans des postes de complexité́ variée. Il travaille présentement au Bureau de Coordination du Développement Durable du Ministère du Développement Durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements Climatiques.

En 2013, il a réalisé une mission avec CUSO International et le Réseau Africain des forets modèles au Cameroun. De plus, ses expériences en tant que directeur des opérations de Réseau Environnement et de directeur de la chaire en développement durable et responsabilité́ sociale des entreprises à l’UQAM, lui ont permis d’acquérir une forte expérience en gestion. Par ailleurs, en plus d’avoir travaillé chez SNC-Lavalin et Ouranos, il a rédigé en 2010 un rapport pour le Conseil de la science et de la technologie du Québec. Il a également été́ consultant auprès de nombreux organismes environnementaux canadiens et internationaux.

Claire Pace, membre

Claire Pace est diplômée en études sur la santé environnementale et l’alimentation, et se concentre principalement sur l’eau et l’assainissement. Elle poursuit actuellement ses études en gestion environnementale spécialisée sur la gestion des ressources en eau. Elle est la présidente du Parlement européen de la jeunesse pour l’eau. En plus d’aider ses délégués à mettre en œuvre en Europe des projets liés au à l’Objectif n ° 6 des Objectifs de développement durable, elle a également représenté le PEJE lors de divers événements, y compris au Parlement européen à Bruxelles et à l’Assemblée des Nations Unies pour la jeunesse.

François Münger, membre

François Münger est titulaire d’une maîtrise en géophysique et minéralogie de l’Université de Lausanne, une maîtrise en hydrogéologie de l’Université de Neuchâtel et d’une maîtrise européenne en génie de l’environnement et biotechnologie de l’Institut fédéral suisse de technologie (EPFL), ainsi qu’un Certificat d’études avancées en risques géologiques de l’Université de Genève.

M. Münger a été directeur de la Division Programme global Eau de l’Agence suisse pour le développement et la coopération (DDC) où il a développé de nombreux programmes importants, notamment pour l’Amérique centrale. Il a également été chercheur scientifique pour l’EPFL et responsable de projets de barrages et forages profonds en Afrique en tant que Spécialiste principal de l’eau à la Banque mondiale. Il est maintenant l’envoyé spécial suisse pour l’eau à la DDC. Il a lancé l’eau le Pôle Eau de Genève en 2015, une plate-forme internationale pour l’hydro-politique dans la Genève internationale. Le Pôle Eau de Genève comporte trois piliers : (i) la mise en réseau des unités d’approvisionnement en eau dans la Genève internationale, (ii) des cours de troisième cycle et la recherche sur la gouvernance de l’eau et l’hydro-diplomatie, et (iii) un groupe de réflexion sur l’eau et la sécurité.

Elisabeth Wild, membre

Depuis l’an 2000, Elisabeth Wild a eu le privilège d’accompagner et d’assister Raymond Jost à titre de bénévole, partageant son désir de servir les plus démunis afin qu’ils aient le droit à l’eau potable, à l’assainissement et la prospérité partagée. Elle s’y est surtout consacrée après sa retraite en 2013, après avoir enseigné en France, aux États-Unis et à Montréal, et donné des soins à domicile pour le CLSC de Lachine.

C’est ainsi qu’elle a participé aux 11e Assises européennes pour l’eau en Hongrie (2001); au Sommet mondial pour le Développement Durable à Johannesburg (2002); au Parlement mondial de la Jeunesse pour l’eau (à Québec en 2002, à Marseille en 2012); aux Forums mondiaux de l’eau à Kyoto (2006), à Istanbul (2009),  à Marseille (2012); au Projet de la Symphonie Grands Lacs- Saint-Laurent et son golfe (2012) et son exposition «Grandes Villes/Grands Lacs/Grand Bassin» à Chicago, Baie Saint-Paul (2014) et à Paris(2015); aux communications événementielles avec la montgolfière Goutte de l’Espoir, L’arrosoir géant et L’horloge à remonter le temps aux Nations Unies à New York; ainsi qu’à plusieurs ateliers de travail sur divers sujets à Montréal, à Strasbourg et à Paris.

Galina Cazimir, membre

Galina Cazimir a décidé dès son adolescence de contribuer à l’amélioration des conditions de vie dans son village natal de Vorniceni en Moldavie. Sa participation au 4e Parlement européen de la jeunesse pour l’eau puis son implication active à la coordination du 7e PEJE, organisé en Moldavie avec la contribution du SIE-SEE et de ses partenaires, a constitué le début de sa carrière professionnelle. À la suite de cet événement, elle a alors créé et développé une organisation non gouvernementale, Solidarité Eau Europe Moldova (SEAM), basée en Moldavie, qui se concentre principalement sur l’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans les zones rurales de Moldavie grâce à la participation de la jeune génération.

Galina travaille aujourd’hui comme consultante en assainissement et promotion de l’hygiène de l’eau et jeunesse et met ses connaissances et ses compétences au bénéfice de la gestion locale et intégrée de l’eau. Outre la Moldavie, elle travaille dans d’autres pays d’Europe centrale et orientale et dans les Balkans. Après plus de 15 ans, Galina reste proche et impliquée dans les activités du SIE-SEE.

Asma Bachikh, membre

En avril 2015, Asma Bachikh a été élue par l’Assemblée générale du Parlement mondial de la jeunesse pour l’eau, en tant que présidente. C’est dans ce réseau coordonné par le SIE qu’elle défend la participation des jeunes dans les processus décisionnels liés au secteur de l’eau. Originaire du Maroc, elle est titulaire d’une maîtrise en Commerce international et diplômée de l’Institut Global Business. Portée par sa passion pour l’entrepreneuriat et l’environnement, elle a mené de nombreux projets et initiatives en France, en Malaisie et au Maroc, pour lesquels elle a été reconnue.

Pierre-Marie Grondin, membre

Pierre-Marie Grondin et son équipe sont des collaborateurs et partenaires depuis la création du mouvement SIE, et par la suite SEE.

Pierre-Marie Grondin est ingénieur en agriculture tropicale, en aquaculture et en génie sanitaire. Il a occupé différents postes à l’étranger ou outre-mer (Brésil, République Démocratique du Congo, Mozambique,  Guadeloupe, Guinée Conakry), dans des bureaux d’études et des entreprises. Rentré en France en 1991, il s’est spécialisé en protection de l’environnement, est devenu secrétaire exécutif du programme Solidarité Eau au Gret, puis son directeur en 1993. Axé sur l’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour tous, le programme Solidarité Eau au Gret est reconnu comme le principal réseau international d’appui conseil et d’innovation du secteur.

Georgy Simeonov, membre

Partenaire de SEE au nom de la ville de Stara Zagora (Bulgarie), Georgy Simeonov a contribué fortement au succès des Parlements des jeunes européens pour l’eau en Europe centrale et orientale. Il est également notre point d’entrée dans les 50 villages qui relèvent administrativement de Stara Zagora, et avec lesquels SEE prépare un projet pour l’accès de tous à l’eau potable et à l’assainissement. Il est directeur du Service du développement durable et de l’intégration européenne dans la commune de Stara Zagora. Il joue un rôle clé dans les échanges internationaux entre 22 villes de la grande Europe.

Olivier Thibault, observateur

La jeunesse étant une des priorités de la programmation de l’Agence Artois Picardie, Olivier Thibault s’est impliqué particulièrement dans l’organisation et la tenue du 2e Parlement mondial de la jeunesse pour l’eau, organisé par le SIE et ses partenaires, et qui a culminé à Marseille dans le cadre du 6e Forum mondial de l’eau.

Olivier Thibault est ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts. Directeur général de l’Agence de l’eau Artois Picardie, il a construit sa carrière autour de l’amélioration de l’environnement en travaillant dans les domaines de l’eau, des déchets, de la chasse et de la protection de la biodiversité.