#GénérationEAU au-delà des frontières : Co-Créer le futur que nous souhaitons

En partenariat avec Montréal International et le Mohawk Council of Akwesasne, ce atelier organisé par le SIE s’est déroulé sur deux jours, sous le thème du renforcement des capacités de jeunes leaders et de la promotion de la parole citoyenne sur les enjeux liés à l’eau.

L’atelier a débuté par une cérémonie d’ouverture spirituelle, donnée par Charles Patton Otsi’tsaken:ra, de la communauté Kahnawake Kanien’keha:ka, suivie par un mot d’ouverture de Henry Lickers, commissaire canadien à la Commission Mixte Internationale. Henry Lickers a notamment présenté la relation des Premières Nations à l’eau et a souligné le fait que l’eau ne connait pas de frontières, du Canada à l’international.

Lors d’une session interactive, des professionnels d’organisations locales et internationales ont abordé la thématique de l’innovation, du pouvoir de la société civile et de la jeunesse, ainsi que de la gestion communautaire dans les enjeux de l’eau liés aux changements climatiques.

Les intervenants présents étaient :

Abraham Francis, Mohawk Council of Akwesasne, Laurie Fourneaux SIE, Alexis Eisnberg, Poly Mer, Maximiliano Cledon, Université de Laval, Luc Vescovi, SIE, Stephanie Woodworth, World Youth Parliament for Water. 

Abraham Francis, du Mohawk Council of Akwesasne, a notamment discuté des difficultés particulières que rencontrent les communautés des Premières Nations. La portée des problèmes environnementaux touchant les Premières Nations est large, et peut être différente de celle du reste du Canada. Francis a réaffirmé le besoin de solutions basées sur les communautés.

La deuxième journée d’atelier a vu des échanches vifs sur les opportunités et défis des enjeux liés à l’eau.

Karine Péloffy, du bureau de la sénatrice Rosa Galvez, a d’abord offert une introduction au sujet du travail du Sénat et les dossiers dont celui-ci traite en matière d’environnement, d’énergie et d’eau. Elle a pu notamment présenter les différentes législations adoptées au Canada en matière d’eau et discuter avec les jeunes leaders sur les défis que ces enjeux représentent pour le pays.

Les participants ont ensuite été amenés à identifier ces opportunités et défis, puis à établir des plans d’action pour établir une marche à suivre claire .

Les jeunes ont témoigné du désir de profiter des opportunités qui sont à leur disposition, tout en tenant compte du milieu dans lequel ils se trouvent.

#GénérationEau est la concrétisation du rôle que le Secrétariat International de l’eau cherche à combler dans l’élaboration d’un mouvement global de la jeunesse pour l’eau. Les activités réalisées durant l’atelier s’inscrivent directement dans cet objectif, alors que les jeunes leaders présents ont pu tisser des liens avec d’autres acteurs du milieu, autant locaux qu’internationaux.

Pour en apprendre davantage sur la cérémonie d’inauguration du Pôle mondial de la jeunesse et de l’eau du SIE :

http://www.sie-see.org/fr/articles/generationeau-la…dun-pole-mondial/

Merci à nos partenaires

Montréal International, Ministère des Relations Internationales et de la Francophonie (MRIF), Ville de Montréal, Gouvernement du Canada, Conseil Mohawk d’Akwesasne.