Équipe

Sarah Dousse, Directrice exécutive

Sarah Dousse a d’abord conseillé le mouvement SIE-SEE en matière de développement, partenariats et communications. En juin 2016, elle a été nommée directrice du groupe ad intérim. Confirmée dans le poste de directrice exécutive en mai 2017, elle supervise les programmes, les actions et les équipes du mouvement.

Socio-économiste ayant une excellente connaissance du développement international et du secteur de l’eau et de l’assainissement, son ouverture au monde et son goût des défis l’ont poussée à travailler et à étudier dans divers pays. Sa formation académique interdisciplinaire lui a permis de développer une pensée en réseaux qu’elle applique dans son travail quotidien. Elle a notamment travaillé pour des ONG et pour la Division Eau de la Direction du développement et de la coopération (DDC) suisse, où elle était impliquée dans le plaidoyer pour l’accélération de la mise en œuvre des droits humains à l’eau et à l’assainissement et pour la défense d’un but dédié à l’eau dans l’Agenda 2030 de développement durable.

Antonella Cagnolati, Conseillère en relations institutionnelles

Antonella Cagnolati est chargée des relations institutionnelles et internationales, notamment de la Ville de Strasbourg, du Conseil de l’Europe, de l’Euro-Région et des institutions de l’Union européenne. Elle est plus particulièrement impliquée dans les projets des jeunes européens pour l’eau et dans le projet en Moldavie.

Économiste de formation et fonctionnaire européenne pendant plus de 30 ans, Antonella Cagnolati a été directrice du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l‘Europe, et responsable du secteur environnement, aménagement du territoire et collectivités territoriales de l’Assemblée parlementaire pour ce même organisme. Elle est aujourd’hui experte consultante en gouvernance, démocratie locale et citoyenneté. À ce titre, elle a notamment coordonné les éditions 2013 et 2014 des Forums de Lisbonne du Conseil de l’Europe, consacrés aux suites du printemps arabe, aux processus électoraux et à la gouvernance démocratique dans les pays du sud de la Méditerranée.

Elle est également co-fondatrice de Solidarité Eau Europe, créé consécutivement au programme d’action Europe bleue que l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a organisé en 1993-1994, et membre des conseils d’administration de SIE-SEE.

Olivier Normand, Coordonnateur de programmes pour l’Asie Centrale

Olivier Normand est le responsable des programmes pour l’Asie Centrale, particulièrement en Ouzbékistan et Tadjikistan. Il est diplômé en droit de l’Université Paris II Assas et diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris en Sciences politiques, économie et sociologie. Tout au long de sa carrière, il s’est dédié à la gestion de projets de développement dans le monde. Il travaille principalement en Asie centrale depuis 1996.

Laurie Fourneaux, Coordonnatrice des programmes jeunesse

Native de Montréal, Laurie Fourneaux est diplômée en Sciences politiques et en Sciences de l’environnement. Pendant ses études, elle s’est intéressée aux enjeux liés aux politiques de l’eau au Burkina Faso et elle a travaillé en développement local, avant d’intégrer l’équipe du SIE en 2009. Responsable des programmes jeunesse, elle y assouvit depuis sa passion pour la contribution des jeunes à un monde plus durable.

Vladimir Arana, Coordonnateur de programmes pour les Amériques

Chargé de programmes pour les Amériques, Vladimir Arana a cumulé les postes clés : conseiller senior de la Banque de développement de l’Amérique latine dans les domaines de l’eau et de l’infrastructure; conseiller senior chez CARE; conseiller du vice-ministre de l’environnement du Pérou; directeur général du bureau d’environnement et directeur général d’urbanisme au ministère du Logement, de la Construction et de l’Assainissement; consultant pour GCRAI (Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale); consultant pour le Centre international de la pomme de terre; consultant pour CONDESAN (Consorcio para el Desarrollo de la Ecorregión Andina); consultant pour la Banque mondiale; et professeur d’université.

Anne-Catherine Mercuri, Chargée de projets

Native de Strasbourg, Anne Catherine est titulaire d’un Master 2 en Relations internationales et spécialisée en management de projets de coopération. Avant de rejoindre le SIE-SEE en 2017, elle a complété plusieurs missions en lien avec le développement européen et international au sein d’administrations publiques et d’ONGs, en France et en Italie.

Aujourd’hui, elle est chargée de la coordination des programmes « Europe » du SIE-SEE, comprenant des actions d’empowerment de la jeunesse ainsi qu’un programme d’accès à l’eau potable et à l’assainissement mis en œuvre en en Moldavie.

Radouane Lamqaddam, Chargé des finances et du développement

Titulaire d’un baccalauréat et d’une maitrise en science politique, avec un profil coopération et développement, Radouane Lamqaddam s’est intéressé, dans le cadre de son mémoire, aux questions de la professionnalisation, de la communication et de la légitimité des organisations non gouvernementales (ONG). Dans l’objectif d’approfondir sa compréhension des défis qui sont posés aux ONG, il a également travaillé à titre de collecteur de fond durant ses études.

Svetlana Duca, Chargée de projet Moldavie ad-interim

Diplômée en sciences économiques et en administration publique, Svetlana a été active dans le secteur des pouvoirs publics, à tous les niveaux en Moldavie (central, régional et local) ainsi que dans des sociétés de conseil internationales. Svetlana a développé une vision globale des principaux défis et des objectifs que la Moldavie se fixe en matière de politiques nationales, sectorielles et intersectorielles de l’eau, ainsi que dans le domaine de la régionalisation et de la décentralisation des services.

Le travail au sein de sociétés internationales actives en Moldavie, notamment dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, lui a permis de développer une approche systémique, principalement en ce qui concerne la planification efficace des infrastructures, la planification financière et économique et l’organisation des services d’eau.

Aujourd’hui, Svetlana est responsable du suivi du programme d’accès à l’eau potable et à l’assainissement mis en oeuvre par le SIE-SEE en Moldavie, dans le bassin de la Nirnova.

Elysa Vaillancourt, Chargée de projet jeunesse

Titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires de HEC Montréal, Elysa a complété une maîtrise en études internationales à l’Université de Montréal s’intéressant plus spécifiquement aux mesures de suivi et d’évaluation des projets d’adaptation aux changements climatiques sur la scène internationale.

Sa maîtrise lui a permis de compléter un stage au Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Gouvernement du Québec qui s’est terminé par une embauche comme conseillère en changements climatiques. Son travail au sein du ministère s’est concentré principalement sur le suivi et l’évaluation des projets financés par le Programme de Coopération Climatique Internationale ainsi que l’amélioration stratégique du programme.

Elysa occupe aujourd’hui le poste de Chargée projet jeunesse, où elle oeuvre à la mise en place et au développement de la stratégie jeunesse du SIE-SEE.

Lyazzat Syrlybayeva , Co-Coordonnatrice régionale CAY4W

Mme Lyazzat Syrlybayeva a obtenu un double diplôme de maîtrise en gestion des ressources naturelles à l’Université de Padoue, en Italie, et à l’Université de Lisbonne, au Portugal ; elle s’est spécialisée dans l’inclusion des services des écosystèmes aquatiques dans la planification de la gestion forestière.

Elle a également une grande expérience dans le domaine de l’architecture paysagère. Elle est actuellement engagée dans un projet de sensibilisation à l’environnement – en particulier en dirigeant le réseau « Central Asia Youth for Water » (CAY4W) – qui vise à renforcer les capacités des jeunes dans le secteur de l’eau dans la région et au-delà.

Cholpon Aitakhunova, Co-Coordonnatrice régionale CAY4W

Cholpon Aitakhunova a fréquenté la AMerican University in Central Asia (AUCA) de 2007 à 2011, et l’Académie de l’OSCE à Bichkek de 2011 à 2012, où elle a obtenu ses diplômes en études européennes (BA) et en politique et sécurité (MA), respectivement. Actuellement, Cholpon Aitakhunova est coordinatrice régionale du réseau « Central Asian Youth for Water » (CAY4W), où elle interagit avec les jeunes de toute la région et, avec le réseau, elle travaille sur l’engagement des jeunes dans le secteur de l’eau par le biais de l’autonomisation active des jeunes. Elle a organisé le premier forum de la jeunesse sur le changement climatique au Kirghizstan, avec le soutien de l’Alliance verte et de ses organisations partenaires. En 2010, Cholpon a été reconnue comme leader mondial des adolescents par la fondation We Are Family et a participé au sommet mondial pour une paix juste avec 30 jeunes leaders du monde entier. Elle est également finaliste du programme d’échange universitaire FLEX et a reçu un prix de l’ancien président américain G.W. Bush pour son service à la communication pendant ses études aux États-Unis.

 

Bota Sharipova, Consultante junior pour l'Asie Centrale

Bota soutient des activités sur l’autonomisation des jeunes dans le bassin de la mer d’Aral (Kazakhstan, Kirghizstan, Tadjikistan, Turkménistan, Ouzbékistan et Afghanistan). Originaire du Kazakhstan, elle poursuit actuellement un master en coopération et diplomatie dans le domaine de l’eau à l’Université d’État de l’Oregon, avec un accent particulier sur la coopération par le biais d’institutions informelles.

Depuis 2011, elle a travaillé pour le Fonds international pour la sauvegarde de la mer d’Aral dans le cadre de projets socio-économiques liés à l’eau et pour la chaire UNESCO sur la gestion des ressources en eau à l’université germano-kazakhe dans le cadre de projets de renforcement des capacités axés sur les jeunes.

Mathieu Pagé, Assistant en communications

Mathieu est titulaire d’un baccalauréat en Économie et Politique de l’Université de Montréal. Son intérêt pour le journalisme visuel et la coopération internationale l’ont amenés à réaliser un stage-documentaire au Cambodge durant ses études et un stage Québec Sans Frontières en Bolivie à la fin de celles-ci, à l’été 2019.

Ces expériences lui ont offert une meilleure compréhension de la force de l’image et l’importance de celle-ci dans une communication plus accessible de dynamiques internationales.

Il occupe à présent le poste d’assistant en communications au SIE-SEE, où il appuie les divers programmes dans la diffusion de leurs initiatives.